Le Prix de la thèse d’études africaines

Vous intéressez-vous à l’Afrique et avez-vous écrit votre thèse de Master sur un sujet ayant un rapport avec l’Afrique ? Si oui, le Centre d’Études africaines Leiden (Afrika-Studiecentrum Leiden, ASCL) vous offre la chance de gagner le Prix de la thèse d'études africaines à hauteur de 500 € et de faire publier votre thèse.

Ce prix vise à encourager les étudiants à faire des recherches et à écrire sur l’Afrique subsaharienne, ainsi qu’à promouvoir les études sur les cultures et les sociétés africaines. Il est décerné une fois par an à un(e) étudiant(e) qui aura achevé sa thèse de Master sur la base d’un travail de recherche sur l’Afrique.

Le prix consiste en une récompense de 500 € pour la thèse lauréate. Celle-ci sera en outre publiée dans l’African Studies Collection de l’ASCL. Toutes les thèses soumises seront accessibles via le catalogue de la bibliothèque du Centre d’Études africaines Leiden.

Qui peut postuler

Tout(e) étudiant(e) en fin d’études qui a achevé sa thèse avec mention (à partir de 80% ou avec une note d’au moins 8 selon le barème néerlandais) à une université en Afrique ou aux Pays-Bas peut faire acte de candidature. La thèse devra s’appuyer sur une recherche empirique indépendante concernant l’Afrique subsaharienne dans une des matières indiquées dans la section suivante, et devra avoir été évaluée dans l’année précédant la date limite pour la soumission des manuscrits (voir plus loin).

Le sujet de la thèse

Peut être soumise toute thèse portant sur des questions dans le domaine de la géographie sociale, de l’économie, de la politique, du droit, de l’ethnologie ou de l’anthropologie, ou d’autres disciplines en sciences humaines telles que l’histoire, les religions ou la littérature (à l’exception toutefois de la linguistique et/ou de la sémiotique).
Le point focal géographique devra être en Afrique subsaharienne ou dans les communautés de migrants qui en sont issues ailleurs dans le monde. La thèse doit être pertinente d’un point de vue social.

Qualité de la thèse

L’ASCL souhaite attirer des thèses qui se profilent au-dessus de la moyenne en termes de sujet, et qui manifestent une approche méthodologique solide. Le jury pèse l’originalité de la démarche et de la vision, et la pertinence de la recherche pour une compréhension scientifique des questions considérées. En outre, le jury prendra en compte l’importance de la thèse en relation avec la problématique du développement et son intérêt pour le grand public.

Comment soumettre une thèse

Si un étudiant ou son directeur d’études estime qu’une thèse de Master mérite un prix du fait de sa qualité et de son originalité, ce travail pourra être soumis à l’ASCL. Toute candidature devra comprendre :

  • une version digitale de la thèse envoyée par courrier électronique,
  • un résumé d’un maximum de 500 mots, et
  • une lettre de recommandation signée du directeur d’études de l’étudiant comprenant des renseignements détaillés sur la qualité de la thèse et l’institution éducationnelle d’où il est diplômé.

La candidature ne sera pas prise en compte si le dossier n’est pas conforme aux exigences ci-dessus.
 

En quelle langue soumettre la thèse

Elle peut être écrite en anglais, en français ou en néerlandais. Toute thèse en néerlandais devra comporter un résumé de cinq pages en anglais ou en français.

Calendrier

Cette année, la date limite pour la soumission des thèses est le 8 juillet 2018 at 24:00.

A partir de la totalité des textes, trois thèses seront choisies pour une première sélection d’où proviendra la thèse lauréate. Le jury annoncera les trois nominations finales, puis celle de la thèse lauréate. Le lauréat recevra son prix au cours d’un séminaire de l’ASCL auquel il/elle sera invité(e) à présenter son travail.

Le jury

Les chercheurs suivants font partie du jury du Prix de la thèse d'études africaines 2018:

Pour plus ample information ou dans le cas de questions concernant la soumission d’une thèse, prière de prendre contact avec Mme Trudi Blomsma, secrétaire du Comité du Prix ASCL: asc@ascleiden.nl (à l’intention de Trudi Blomsma).

La décision du jury est définitive, et ne peut faire l’objet de correspondance.