L’Afrique et la Francophonie

Au sujet de ce dossier / About this dossier

logo francophonieLa section Bibliothèque, Documentation et Information du Centre d’Études africaines de Leiden (ASC) a compilé ce dossier pour le faire coïncider avec le 40ème anniversaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Le 20 mars 1970, des représentants de 21 États et gouvernements ont signé à Niamey une convention qui fondait l’Agence de Coopération culturelle et technique (ACCT). Celle-ci s’est transformée en l’Organisation internationale de la francophonie en 2005. Ce dossier présente des titres sur la francophonie en Afrique tirés du catalogue en ligne de la bibliothèque de l’ASC, comprenant des monographies, des articles, et des chapitres d’ouvrages collectifs. Tous ces titres sont disponibles dans la bibliothèque de l’ASC, chaque titre ayant un lien direct vers la cote correspondante dans le catalogue en ligne de la bibliothèque, qui offre des détails supplémentaires, et, dans de nombreux cas, un résumé. Le dossier commence par une introduction sur l’arrière-plan historique de la francophonie et les développements actuels, en particulier en ce qui concerne l’Afrique. Il se clôt par une sélection de références sur la Toile.

Pour plus ample information, prière d’envoyer un courriel à l’adresse asclibrary@ascleiden.nl ou de téléphoner à +31 (0)71 527 3354.
 

About this dossier

The Library, Documentation and Information Department of the African Studies Centre Leiden (ASC) has compiled this web dossier to coincide with the 40th anniversary of the Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). On 20 March 1970, representatives of 21 States and governments signed a convention in Niamey founding the Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), which was transformed into OIF in 2005. The dossier contains titles on francophonie in Africa from the library's online catalogue, including monographs, articles, and chapters from edited works. All titles are available in the ASC library, each title linking directly to the corresponding record in the library’s online catalogue, which provides further details and, in many cases, an abstract. The dossier begins with an introduction on the historical background of organized francophonie and current developments, notably as they pertain to Africa. It concludes with a selection of web resources.

For further information, please email us at asclibrary@ascleiden.nl or phone +31 (0)71 527 3354
 

Introduction sur La Francophonie

Le français est parlé par environ 200 millions de personnes sur les cinq continents. L’Afrique, avec 96,2 millions de locuteurs du français, est le continent où s’en trouve le plus grand nombre. L’Organisation internationale de la Francophonie comprend, aujourd’hui en 2010, 56 membres et 14 observateurs, soit plus du tiers des États membres des Nations unies. Trente des pays membres sont africains, et un pays membre associé.

L’un des paradoxes de la Francophonie est que les « pères fondateurs » de cette organisation ne sont pas nés dans l’Hexagone : Léopold Sédar Senghor (Sénégal, 1906-2001), Habib Bourguiba (Tunisie, 1903-2000), Hamani Diori (Niger, 1916-1989), Norodom Sihanouk (Cambodge, 1922-) ont été les promoteurs actifs d’un concept de « communauté organique » francophone. Léopold Sédar Senghor expose son projet de « communauté spirituelle de nations qui emploient le français, que celui-ci soit langue nationale, langue officielle ou bien langue d’usage » aux chefs d’État africains réunis à Tananarive (Madagascar), lors du sommet de l’Organisation commune africaine et malgache (OCAM) en juin 1966. L’idée d’édifier un « Commonwealth à la française » lui serait venue, comme il le dira plus tard, dès 1955, avant même les indépendances africaines. Le désir de « francophonie » a donc tout d’abord été exprimé hors de France, alors que le général de Gaulle lui-même avait gardé à l’époque une attitude prudente et réservée à l’égard d’une communauté ainsi définie.

Le terme de « francophonie » avait quant à lui été inventé par le géographe français Onésime Reclus (1837-1916). Le mot apparaît sous sa plume vers 1880 – autre paradoxe - dans un tout autre contexte historique. Les empires en cours de constitution au dix-neuvième siècle semblent à Onésime Reclus être l’avenir du monde, et la France doit selon lui y prendre sa place. Il prône alors l’expansion de l’empire colonial français, dont le socle et le lien solidaire des civilisations serait la langue française.

map francophonieLe terme de « francophonie » a donc connu des ambiguïtés et parfois des contradictions, a évolué et recouvert des sens multiples. Selon l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, « La francophonie est une maison pas comme les autres, il y a plus de locataires que de propriétaires ». Aujourd’hui, la définition courante de la Francophonie est celle d’une communauté de pays, de peuples ou d’hommes « ayant le français en partage », et partant des idées communes. Un des sens que l’on peut attribuer à l’adjectif « francophone », outre les sens linguistique, géographique et spirituel ou culturel, est le sens institutionnel définissant l’ensemble des organisations publiques et privées œuvrant dans l’espace francophone.

L’évolution de l’organisation elle-même reflète le changement de contenu recouvert par le terme de francophonie dans un sens plus affirmé non plus seulement du point de vue culturel, mais aussi politique, aboutissant à celui des objectifs proclamés dans la nouvelle Charte de la Francophonie (23 novembre 2005).
Pour ce qui est de l’Afrique, un exemple tout récent le montre : le Conseil permanent de la Francophonie (CPF), sous la présidence d’Abdou Diouf, a pu condamner le 1er mars 2010 le coup de force perpétré le 18 février 2010 au Niger qui a renversé le président Mamadou Tandja.

Quelques points de repère chronologiques illustrent cette évolution.

17-20 février 1969
La première conférence intergouvernementale des États francophones se réunit à Niamey (Niger). Dans le prolongement de l’action des présidents Senghor, Diori et Bourguiba, il s’agit de trouver les moyens de renouveler les liens unissant la France à ses anciennes colonies nouvellement indépendantes et au-delà à l’ensemble des pays parlant français.

16-20 mars 1970
Deuxième conférence intergouvernementale des États francophones à Niamey. Le premier pas de la réalisation du projet francophone est posé avec la création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) (dénommée en 1998 « Agence de la Francophonie »). La date du 20 mars deviendra en 1988 celle de la journée internationale de la Francophonie. L’Organisation comprend 21 membres.

1978
L’ACCT est admise comme observateur à l’ONU.

1984
Naissance de la chaîne de télévision TV5 (« TV5 Monde » en 2010), principal vecteur de la Francophonie dans le monde.

2-4 septembre 1987
Sommet (conférence des chefs d’État et de gouvernement ayant le français en partage) de Québec (Canada) et deuxième sommet de la Francophonie. Les chefs d’État et de gouvernement définissent cinq secteurs d’activité prioritaires : l’agriculture, l’énergie, la culture et les communications, l’information scientifique et le développement technologique, les industries de la langue. Une « Déclaration de solidarité francophone » est adoptée. Les « Jeux de la Francophonie », événement à la fois sportif et culturel, sont institués.

24-26 mai 1989
Sommet de Dakar (Sénégal) et premier sommet de la Francophonie à se dérouler en terre africaine. Les questions d’éducation et de formation sont qualifiées de « domaine stratégique d’intervention ». La création de l’Université internationale francophone Senghor d’Alexandrie est décidée. La France renonce au remboursement de ses créances sur 35 États africains.

Juillet 1989
Les premiers « Jeux de la Francophonie » ont lieu à Casablanca et Rabat (Maroc), et réunissent 1 800 participants venus de 30 pays.

19-21 novembre 1991
Le sommet de Chaillot (Paris) inaugure une décennie marquée par un tournant institutionnel et politique et consacrée à la coopération culturelle et économique. L’ACCT est confirmée dans son rôle d’opérateur et de secrétariat de toutes les instances francophones.

16-18 octobre 1993
Sommet de Grand-Baie (Maurice). Les modalités de la coopération économique entre les membres sont précisées. Une « résolution sur l’exception culturelle au GATT »
est adoptée.

2-4 décembre 1995
Sommet de Cotonou (Bénin). Une volonté d’affirmation politique de la communauté francophone sur la scène internationale est exprimée, et s’accompagne d’une importante réforme institutionnelle, afin de donner une présence et une visibilité accrue à la Francophonie.

14-16 novembre 1997
Sommet de Hanoï (Vietnam). Boutros-Boutros Ghali est élu premier secrétaire général de la Francophonie. Une « Charte de la Francophonie » est adoptée. Le Sommet se penche sur la prévention des conflits entre les pays membres. Il est décidé d’ « articuler un plan d’action autour de la notion de développement d’espace de coopération économique francophone ».

1998
L’ACCT devient l’Agence intergouvernementale de la Francophonie.

3-5 septembre 1999
Sommet de Moncton (Canada). Les grands sujets de travail sont la jeunesse, ainsi que les droits de l’Homme, la démocratie et l’État de droit. L’Agence de la Francophonie se voit confier une fonction d’observatoire de la démocratie.

18-20 octobre 2002
bill board Sommet francophonie OuagadougouSommet de Beyrouth (Liban). Thème : « le dialogue des cultures ». Les positions exprimées sur les questions internationales du moment (Irak, Israël, Palestine), sont l’occasion pour la communauté francophone de s’affirmer politiquement sur la scène internationale. Abdou Diouf, ancien président sénégalais, est élu Secrétaire général de la Francophonie et succède à Boutros Ghali.

26-27 novembre 2004
Sommet de Ouagadougou (Burkina Faso), le dixième sommet. Des résolutions de la Déclaration concernent en particulier la crise en Côte d’Ivoire.

23 novembre 2005
Nouvelle Charte de la Francophonie. L’Agence intergouvernementale de la Francophonie devient officiellement l’Organisation internationale de la Francophonie.

28-29 septembre 2006
Sommet de Bucarest (Roumanie). Les chefs d’État et de gouvernement débattent des technologies de l’information dans l’éducation, mais aussi de la situation internationale, notamment au Liban, en Côte d’Ivoire et au Darfour.

17-19 octobre 2008
Sommet de Québec (Canada). Thèmes discutés : la crise financière internationale, la paix, la gouvernance démocratique et l’État de droit, la gouvernance et la solidarité économique, l’environnement, le développement durable et les changements climatiques.

22-24 octobre 2010
Le XIIIème sommet qui devait avoir lieu à Madagascar, se tiendra, en raison de la situation politique interne dans ce pays, à Montreux (Suisse).

L’Afrique et La Francophonie

La francophonie des "Pères fondateurs" / Papa Alioune Ndao (ed.). - Paris : Karthala, 2008

 book cover La francophonie des pères fondateursRegards des organisations internationales: l'Organisation internationale de la Francophonie (après le Sommet de Bucarest)/  Lazare Ki-Zerbo
In: Regards sur les droits de l'homme en Afrique / sous la dir.de Paul Tavernier.- Paris : L'Harmattan: (2008), p.25-65.

Retours du colonial? : disculpation et réhabilitation de l'histoire coloniale française / Catherine Coquio (ed.). - Nantes : Librairie L'Atalante, 2008. - (Comme un accordéon)

Léopold Sédar Senghor : genèse d'un imaginaire francophone/ Jean Michel Djian. - Paris : Gallimard, 2005

Dossier Francophonie / Vincent Joguet & others
In: Marchés tropicaux: (2004), année 59, no. 3079, p. 2491-2533 : foto's, fig. , krt.

Language, culture, and patrimony in Africa: the French school and its victims/ John Hutchison. - Boston, MA : African Studies Center, Boston University, 2004. - (Working papers ; 249)

Interculturalité et paix : la carte civilisationnelle huntingtonienne face au modèle senghorien de la Francophonie / Babacar Ndiaye
In: Éthiopiques: (2003), no. 71, p. 137-145.

L'apport de Léopold Sédar Senghor à la Francophonie : témoignage / Stella M. A. Johnson
In: Éthiopiques: (2003), no. 70, p. 21-27.

Langue française et francophonie sont-elles compatibles?/ Mongo Beti
In: Résistances et dissidences / Rupture-Solidarité.- Paris : Karthala: (cop.2003), p.165-172.

Pourquoi le Gabon doit investir sur ses langues vernaculaires/ Daniel Franck Idiata. - Cape Town : Centre for Advanced Studies of African Society (CASAS), 2003. - (CASAS book series ; no. 38)

Le français, langue de sous-développement en Afrique subsaharienne? / Bettie Vanhoudt
In: Bulletin des séances / Académie royale des sciences d'outre-mer: (2002), année 48, no. 3, p. 297-312 : graf. , tab.

Senghor et la Francophonie / René Gnalega
In: Éthiopiques: (2002), no. 69, p. 179-189.

Negritude, francofonia e cultura africana : Léopold Sédar Senghor como paradigma / János Riesz
In: Africana Studia: (2001), no. 4, p. 149-162.

France-Afrique(s) : histoire d'ami-tiers : séduction mutuelle, mais usage différentiel/ Désiré Afana. - Yaoundé : Éditions Sherpa, 2000

book cover La malédiction francophoneLa malédiction francophone : défis culturels et condition postcoloniale en Afrique/ Ambroise Kom. - Hamburg [etc.] : Lit, 2000. - (Littératures des peuples noirs ; 2)

Le Congo et l'Afrique face aux enjeux et aux paradoxes de la francophonie / ya Rubango Nyunda
In: Canadian Journal of African Studies: (1999), vol. 33, no. 2/3, p. 571-592.

Les relations franco-africaines : francophonie, coopération et développement/ Biyoya Makutu Kahandja & Kazadi Kimbu Musompwa. - Kinshasa : Centre africain de recherches et d'études internationales, 1999

La francofonía en Guinea Ecuatorial / Gisèle Avome Mba
In: Nova Africa: (1998), no. 3, p. 81-87.

Le sixième sommet de la francophonie (Cotonou, décembre 1995) / Bernard Pécriaux
In: Afrique contemporaine: (1996), no. 177, p. 64-69.

Die Frankophonie oder warum Gott in Afrika Französisch spricht / Stefan Brüne
In: Afrika Jahrbuch: (1995), p. 51-61 : tab.

Francophonie, démocratie et développement : co-responsabilité ou miroir aux alouettes? / B. Makolo Muswaswa
In: Zaïre-Afrique: (1993), année 33, no. 274, p. 211-223 : fig.

Actes de la quatrième Conférence des chefs d'État et de gouvernement des pays ayant en commun l'usage du français, Sommet de Chaillot Paris, 19, 20 et 21 novembre 1991 / La Documentation Française. - Paris : La Documentation Française, 1992

La francophonie: une chance pour l'Afrique? / Muswaswa Makolo
In: Zaïre-Afrique: (1992), année 32, no. 262, p. 97-111.

État et perspectives de la francophonie dans le monde/ Jean Baillou & others / Commission de la francophonie. - Paris : Académie des sciences d'Outre-Mer, 1990

Île Maurice : une francophonie paradoxale/ Daniel Baggioni & Didier de Robillard. - Paris : L'Harmattan, 1990. - (Espaces francophones)

Senghor, negritude and francophonie on the threshold of the twenty-first century / L. Kesteloot
In: Research in African Literatures: (1990), vol. 21, no. 3, p. 51-57.

De la Francophonie / L. Sédar Senghor
In: Éthiopiques: (1988), nouv. sér. , vol. 5, no. 3/4, p. 7-35.

book cover Le Maghreb et la francophonieMaghreb et francophonie/ Slimane Chikh, Mahdi Elmandjra & Baccar Touzani. - Paris : Économica, 1988. - (Collection Coopération ; 2)

La coopération multilatérale francophone : conférences et débats / Gérard Conac, Christine Desouches, & Louis Sabourin (ed.). - Paris : Economica, 1987. - (Collection "Coopération" ; 1)

De la Charte de la révolution socialiste malagasy aux assises de la francophonie / F. Deleris
In: Géopolitique africaine: (1986), no. 2, p. 63-86 : tab.

Portée idéologique et fondements politiques de la francophonie : vue d'Afrique / G. Ossito Midiohouan
In: Peuples noirs, peuples africains: (1985), vol. 8, no. 43, p. 12-36.

La francophonie/ Xavier Deniau. - Paris : Presses Universitaires de France, 1983. - (Que sais-je? ; 2111)

Francophonie and subordinate state system in the African region/ Olarunji Oloruntimehin
In: Etat et société en Afrique noire; actes du colloque organisé à Paris ...les 19 et 20 septembre 1980, par Y.Person: (1982), p.195-203.

Les universités de langue française et l'Afrique / P. Fierens
In: Mondes et cultures: (1982), vol. 42, no. 3, p. 645-654.

L'action culturelle de la France en Afrique / Michel van Grevenynghe
In: Mondes et cultures: (1981), vol. 41, no. 3, p. 509-513.

La Francophonie with special reference to educational links and language problems/ S. K. Panter-Brick
In: Decolonization and after, the British and French experience / ed.by W.H.Morris-Jones and G.Fischer: (1980), p.330-345.

L' arabisation dans les pays du Maghreb : (Tunisie, Algérie, Maroc) s'oppose-t-elle au transfert des modèles culturels français?/ C. Souriau. - Paris : Fondation nationale des sciences politiques, 1976. - (Colloque franco-brittanique sur "indépendance et dépendance" ; sect. II, rapport 6)

L'agence de coopération culturelle et technique ou la francophonie institutionelle / Philippe Leymarie
In: Revue française d'études politiques africaines: (1976), vol. 11, no. 122, p. 13-29.

L'Aupelf et la coopération universitaire ou de la francophonie au dialogue des cultures / Olivier Duhamel
In: Revue française d'études politiques africaines: (1976), vol. 11, no. 122, p. 30-59.

Union française, communauté, francophonie/ F. Borella. - Paris : Fondation nationale des science politique, 1976. - (Colloque franco-britannique sur "indépendance et dépendance" ; sect. V, rapport 1)

Un des chemins eurafricains/ Oumar Willane. - Paris : Nouvelles Éditions Debresse, 1974

L'Agence de coopération culturelle et technique des pays francophones : bilan et perspectives / J.-C. Luc
In: Revue française d'études politiques africaines: (1971), no. 70, p. 62-81.

La Francophonie au Congo / Christophe Z. G. G. Gudijiga
In: Congo-Afrique: (1971), vol. 11, no. 54, p. 191-207.

L'Agence de coopération culturelle et technique
In: Revue juridique et politique: (1970), vol. 24, no. 3, p. 491-516.

Les chances de l'Agence de coopération culturelle et technique des pays francophones / J.-C. Luc
In: Revue française d'études politiques africaines: (1970), no. 57, p. 62-93.

Quelques reflexions sur la francophonie en Afrique noire / Mineke Schipper-De Leeuw
In: Kroniek van Afrika: (1970), no. 1, p. 62-69.

Francofoon Afrika, onbekend en onbemind / M. van der Goes van Naters
In: Internationale Spectator: (1969), vol. 23, no. 10, p. 904-921.

Frankophonie / Jacques Rabemananjara
In: Internationales Afrikaforum: (1969), vol. 5, no. 6, p. 425-428.

L'Afrique d'expression française et la francophonie / J. L. Goelan
In: Penant: (1969), vol. 79, no. 723, p. 1-32; 724, p. 209-242.

La francophonie / J.-C. Luc
In: Revue française d'études politiques africaines: (1969), no. 39, p. 63-86.

Niamey : "Francophonie" kicks off / M. Delaborde
In: Civilisations: (1969), vol. 19, no. 1, p. 109-112.

Prospects of forming a francophone community / J.-C. Luc
In: Africa Quarterly: (1969/70), vol. 9, no. 2, p. 113-130.

Francophonie considered / Ph Allen
In: Africa Report: (1968), vol. 13, no. 6, p. 6-11.

How to organize francophonie
In: Africa Report: (1968), vol. 13, no. 6, p. 12-15.

Was wird aus der Frankophonie? / G. Comte
In: Internationales Afrikaforum: (1968), vol. 4, no. 2/3, p. 115-116.

Sites Internet sélectionnés/Selected web resources

The ASC is not responsible for the content of external internet sites

Dossier La Francophonie
Ce dossier, mis à jour en octobre 2008, comporte une chronologie de La Francophonie, des données sur l’OIF, les États et gouvernements participants, les sommets de la Francophonie, les pères de la Francophonie, les francophones dans le monde, les documents officiels de l’OIF et une sélection d’ouvrages, revues et rapports.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d000124-la-francophonie

Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
Données sur l’OIF et ses opérateurs, actions, actualités, ressources, dossiers et communiqués de presse. Comporte aussi une histoire de la Francophonie et un message vidéo du sécrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf, à l’occasion de la célébration des 40 ans de la Francophonie
www.francophonie.org

Journée internationale de la Francophonie
Plateforme d’information et d’échange, le site 20mars.francophonie.org recense les événements organisés partout dans le monde à l’occasion de la Journée de la Francophonie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_internationale_de_la_francophonie 
logo  XeSommet de la francophonie
Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
Depuis 1989, l’AUF est un opérateur de la Francophonie institutionnelle. Partenaire des établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui ont choisi le français comme langue d’enseignement, elle propose plusieurs programmes de coopération visant notamment à soutenir la recherche et l’enseignement en français. Bureau Afrique central, Bureau Afrique de l’Ouest, Bureau Océan indien.
http://www.auf.org/

Université Senghor, Alexandrie
Université internationale de langue française au service du développement africain
http://www.usenghor-francophonie.org/

TV5Monde
TV5 est l’un des quatre opérateurs de la Francophonie. Première chaîne généraliste mondiale en langue française, TV5MONDE est le deuxième réseau international de télévision diffusé auprès de 207 millions de foyers dans près de 200 pays et territoires. Le site a un portail Afrique.
http://www.tv5.org/

Africa no. 1
Africa n°1 est la plus importante des radios africaines francophones. Ses programmes sont diffusés dans le monde entier grâce à ses émetteurs ondes courtes. La radio dispose également de relais FM dans les grandes capitales d’Afrique francophone et à Paris. Lancée au Gabon en 1981, Africa no. 1 est écoutée ajourd'hui par 30 millions de personnes à travers le monde.
http://www.africa1.com/index.php

L'Union internationale de la presse francophone (UPF)
La plus ancienne association francophone, créée à Limoges en 1950. Le site contient des informations sur l’Union, l’UPF agence de presse, la Francophonie, la langue française, et les manifestations UPF, ainsi que les textes des communiqués.
http://www.presse-francophone.org/

Année francophone internationale
L’Année francophone internationale est une revue annuelle qui existe depuis 1991. C’est une sorte d’état du monde de la francophonie. Elle est éditée par l'association Agora Francophone Internationale, associée au Centre international de documentation et d’échanges de la Francophonie (CIDEF), rattaché au Département des Littératures de l'Université Laval (Québec). La dix-huitième édition, couvrant l'actualité des différents pays jusqu'à l'été 2009 est sortie fin 2009.
http://www.afi.com.ulaval.ca/

Les jeux de la Francophonie
Organisés tous les quatre ans, dans l’année post-olympique, les Jeux de la Francophonie invitent, sous la bannière de l’amitié, la jeunesse de l’espace francophone à se rencontrer au travers d’épreuves sportives et de concours culturels.
https://www.jeux.francophonie.org/